Iles flottantes en neige sur sa crème anglaise

5/2/2011

lacuisinegourmande_bloguez.com 557345502

Aujourd'hui, je vous présente des îles flottantes en neige sur une crème anglaise, le dessert préféré de mon mari que j'ai réalisé pour son anniversaire,  c'est un dessert très fin, économique et nutritif, et ce n'est pas si difficile à faire , juste quelques petites astuces à connaître pour bien la réussir ...

 

Pour la crème anglaise

 

il vous faudra pour 6 personnes

 

1 litre de lait

6 jaunes d'oeufs ( pour moi frais de mes poulettes )

150 gr de sucre en poudre

( parfum: une gousse de vanille, de l'extrait de café, du cacao, caramel ou autres )

 

Pour la préparation

 

Commencer par faire bouillir le lait en y ajoutant la gousse de vanille fendue.

 

Laissez infuser quelques minutes.

 

Mettez les jaunes d'oeufs dans une terrine, versez le sucre en pluie et travaillez à la spatule jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

 

Versez peu à peu, en remuant bien, le lait bouillant sur le mélange oeufs-sucre.

 

IMPERATIF

( Il faut verser très doucement au début afin de ne pas coaguler les oeufs )

 

Remettez le tout dans une casserole et faites épaissir à feu doux en remuant sans cesse.

 

La cuisson est terminée lorsque la mousse à complètement disparu et lorsque la crème nappe la cuillère en bois,

 

IMPERATIF

Ne laissez pas bouillir

 

Versez immédiatement dans un récipient froid.

 

Mon astuce :

Si votre crème tourne ( elle se sépare en petits grumeaux dès qu'elle atteint la température de coagulation ) versez-la dans un récipient et battez-la vigoureusement au fouet.

 

Pour les ilots en neige

Dans un récipient à fond rond et à bords très peu évasés, battre les blancs en neige ferme. Quand ce résultat est obtenu, saupoudrer de sucre à battre à nouveau.

 

Cuisson des blancs d'oeufs à l'eau

Pendant que l'on bat les blancs d'oeufs, mettre de l'eau à chauffer dans une casserole. L'eau doit frémir et non " bouillir" à gros bouillons. A l'aide de deux grosses cuillères à soupe, formez une boule de blancs très régulière. La faire glisser dans l'eau frémissante. Au bout de 15 secondes, retourner pour faire pocher l'autre côté. Laissez 10 secondes à peine. Enlever et égoutter sur une passoire.

Ne pas laisser pocher les blancs plus de 30 secondes. Au delà de ce temps, les boules, par excès de cuisson de dégonflent et le blancs devient caoutchouteux.

lacuisinegourmande_bloguez.com 557345502

Bon appétit

BISOUS

buddlehia

Si vous aimez mon p'tit blog, n'hésitez-pas à vous inscrire à ma newsletter en haut à droite de mon blog

à demain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Category : Desserts simples mais gourmands | Write a comment | Print

Comments

Cécilia, le 05-02-2011 à 12:21:41 :

moi je cuis

les blancs en neige au micro-ondes, super efficace et facile et alors cette chambre d'hôtes ça avance ?

Bises

Ps : mon blog est hébergé depuis hier sur over-blog http://brevesdecuisine.over-blog.com/

 lacuisinegourmande, le 05-02-2011 à 12:50:02 :

coucou ma belle Cécilia

Oui, j'ai vu que tu avez changé d'hébergeur et OUI, ça avance bien , je devrais ouvrir début Avril, je te souhaite un bon samedi

bisous buddlehia

amaryves, le 05-02-2011 à 19:04:47 :

Trucs

Jolies les iles..... je suis une spécialiste aussi :
Tu ne les fais pas au M.O ? elles sont beaucoup plus gonflées et surtout elle se tiennent qq jours au frais.
Pour la crème anglaise, un truc infaillible pour ne pas la faire tourner : ajoute 1càc de fécule de pdt dans tes oeufs avant le lait.
Courage pour la suite, je t'embrasse

Cécile, le 07-02-2011 à 10:34:00 :

hello!

Salut Béatrice! Comment vas tu? J'adore des iles flottantes à la crème anglaise et de voir ta recette me rappelle que ça fait des siècles que je n'en ai pas mangé! va falloir réparer ça! Bon début de semaine! j'espère que le week end s'est bien passé! 

Gael67, le 13-04-2011 à 13:20:11 :

coucou

Un 'tit coucou au passage...

Allez, viens nous parler un peu de ton gîte... J'ai l'impression qu'il te prend pas mal de temps...

bizzzzzzzzzzz ma belle... Je pense souvent à toi...

| Contact author |