Lapin grand-mère aux pruneaux

1/11/2011

Lapin grand-mère aux pruneaux

Bonjour

Je ne présente plus ce grand classique de la cuisine mais j'ai toujours le plaisir de le faire, c'est tellement bon ! encore faut-il aimer le lapin ! il vous faudra compter en préparation : 20 à 30 mn, un repos : 2 heures et pour la cuisson : 1 h 10 .

il vous faudra

pour 4 personnes

gif

1 lapin

2 douzaines de pruneaux

1 verre à liqueur de marc ou de cognac

1/4 de litre de vin blanc sec

1/4 de litre de bouillon de volaille

4 échalotes

2 gousses d'ail

2 douzaines de cerneaux de noix

1 branche de sauge

2 cuillère à soupe d'huile

1 c à café de sucre en poudre

1 c à soupe de farine

30 gr de beurre

sel et poivre

 

gif

 

Faites gonfler les pruneaux pendant 2 heures dans une terrine d'eau tiède.

Pendant qu'ils trempent, coupez le lapin en morceaux.

 

Pour la cuisson

 

Faites chauffer le beurre et l'huile dans une cocotte.

Faites-y blondir très légèrement les échalotes épluchées et coupées en quartiers. Retirez-les.

Faites-y ensuite sauter les morceaux de lapin de tous les côtés.

Quand ils sont dorés, arrosez aussitôt avec le marc ou le cognac. Laissez chauffer. Flambez.

 

Salez, poivrez, poudrez avec le sucre, laissez caraméliser. Ajoutez les échalotes, puis poudrez avec la farine. Mélangez sans laisser roussir.

 

Versez alors le bouillon chaud dans la cocotte ainsi que le vin blanc. Ajoutez l'ail et la sauge. Couvrez, laissez mijoter 30 mn sur feu doux.

 

Au bout de ce temps, ajoutez les pruneaux égouttés. Mélangez. Couvrez à nouveau. Poursuivez la cuisson 30 mn et 5 mn avant la fin, ajoutez les cerneaux de noix.

 

Mon petit plus

Vous pouvez rajouter au plat quelques petits champignons et des petits lardons.

 

Pour le vin, je vous conseille un rouge du Sud-Ouest assez corsé pour équilibrer les noix, l'ail et les pruneaux,

un Madiran, un côtes de Buzet ou encore un cahors jeune.

 

gif

 

 

 

Category : Plats de résistances | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |